Vernispassage, l’invitation artistique de Loiseaucraie sur le thème des oiseaux

L’événement street art parisien de ce weekend se tenait tout près de la Bastille, Passage du Chantier. C’est à cet endroit que Loiseaucraie a donné rendez-vous à une trentaine d’artistes. Ensemble, ils évoquent les oiseaux, la poésie de leur envol, mais aussi leur disparition dramatique.

De l’art pour tout le monde

Cal au Vernissage
Cal au Vernispassage

Cela faisait quelques jours que le mot circulait sur Instagram : Loiseaucraie réunit à Paris des artistes pour une expo vandale et gratuite. On retrouve dans ce principe certains des aspects du street art mis en avant par Codex Urbanus dans son essai : “Pourquoi l’art est dans la rue ?”

“La démarche, au delà de mon message particulier sur la disparition des oiseaux est de décorer la rue de manière autonome et sans subvention ou discussion avec la mairie”

– Entretien avec Loiseaucraie

Matthieu au Vernissage
Matt_tieu au Vernispassage

L’idée du Vernispassage avait déjà vu le jour en juin dernier à l’initiative de Loiseaucraie et de Soyons Fous. En juin, la logistique était minimaliste. Quatre amis et quelques heures de travail avaient permis de donner naissance à une première galerie d’œuvres. Cette édition de novembre serait l’occasion de changer l’envergure du projet. En effet, ce sont une trentaine d’artistes, et pas des moindres (cf liste en conclusion d’article), qui sont venus embellir le Passage du Chantier. Chacun avec son style, ils ont traité les thèmes de l’oiseau et de l’envol.

“Les murs sont libres, curate qui veut !”

– Entretien Loiseaucraie

Comme le rappelle Loiseaucraie, curateur de cette exposition vandale, le but premier est bien d’embellir la rue avec des œuvres de street art. C’est l’occasion pour cet anartiste de rappeler que le street art est dans la rue parce qu’il est à tous.

Ardif au Vernissage
Ardif au Vernispassage

Rendez-vous street artistique au sommet

C’est donc autour de ce thème des oiseaux et de la poésie qu’ils évoquent que les artistes ont investi le Passage du Chantier. Le rendu est très réussi. La voie s’étendant sur deux fois 200 mètres, le visiteur peut prendre son temps pour contempler chaque œuvre, à l’abri du trafic. Véritable galerie improvisée entre les murs du passage, chaque création est accompagnée d’un cartouche indiquant le titre et l’artiste.

Ce qui importe c’est le trait, l’émotion. Tous sont des magiciens d’ose. Ils osent. Et ça c’est pour moi important. Les dessins sur les murs s’effacent avec le temps. Comme le bonheur, il faut sans cesse tracer ses lignes.

– Entretien Loiseaucraie

Jaeraymie au Vernissage expression idiomatique
Jaeraymie au Vernispassage

En ce qui me concerne, j’ai eu plaisir à retrouver les talents que sont Jaeraymie avec une nouvelle expression idiomatique, Ardif avec son bestiaire mécanico-architectural, Dark Snoopy, Matt_tieu et l’humour de ses autruches, Smot et ses dessins si fins, Oji, Karla Sutra, Alys Cheshire, Toctoc. Ce fut aussi et surtout l’occasion de découvrir de nombreux autres talents, de Paris et d’ailleurs. Plusieurs coups de cœur persos dans cette galerie de rue. Parmi toutes ces œuvres, j’ai par exemple été très heureux de voir enfin de près les dessins de Cal, dont je trouve l’univers très sympa !

Karla Sutra au Vernissage
Karla Sutra au Vernispassage

L’actualité dramatique de la disparition du Vivant

Avis de disparition par Loiseaulire au Vernissage
Avis de disparition par Loiseaulire au Vernispassage

Le Vernispassage, ce sont donc des artistes qui se réunissent pour offrir à tous de l’art gratuitement. Chacun propose son interprétation visuelle et/ou textuelle du thème.

En ce qui concerne Loiseaucraie, l’événement est une occasion forte d’attirer l’attention sur la disparition dramatique des oiseaux. Sa création principale – une longue fresque façon réclame – qui ouvre le Passage du Chantier en venant de la rue du Faubourg Saint Antoine donne le ton : en marge du Black Friday et sa machine marketing se joue une triste réalité pour le monde animal (cf. la photo de couverture de cet article). En effet, fin octobre dernier, dans son rapport Planète Vivante 2018, le WWF (World Wilde Fund for Nature –  Fonds Mondial pour la Nature) affirmait qu’en l’espace de 40 ans, les populations de vertébrés ont été réduites de 60%.

“Entre 1970 et 2014, l’effectif des populations de vertébrés sauvages a décliné de 60%. Surexploitation des ressources et activités agricoles demeurent les causes principales de cette érosion.”

– Rapport Planète Vivante 2018

Par ailleurs, deux études du Muséum National d’Histoire Naturelle et du CNRS parues plus tôt cette année, en mars, mettaient elles en avant la disparition des oiseaux. Leur constat unanime : les oiseaux disparaissent des campagnes françaises à une vitesse vertigineuse.

Alice Cheshire au Vernissage
Alys Cheshire au Vernispassage

“Tous ces oiseaux de plaine perdent entre 15% et 30% voire jusqu’à 50 % de leurs effectifs sur 20 ans.” 

Romain Julliard, professeur au Muséum d’histoire naturelle à Franceinfo

Dépêchez-vous d’aller au Vernispassage !

Je vous invite tout d’abord à aller faire un tour Passage du Chantier car le corollaire de la gratuité du street art, c’est son éphémérité ! Par ailleurs, regardez la liste suivante des artistes qui ont participé à l’événement. Pour chacun, j’ai mis un lien vers leur compte Instagram : c’est une bonne occasion pour découvrir du street art ! Enfin, je n’ai pas pu illustrer l’intégralité des œuvres réalisées pour l’événement (cf ci-dessous). Le hashtag Instagram #vernispassage est déjà riche de photos montrant les travaux de tous ces talents : abonnez-vous et contribuez après y être passé !

Odjidjo au Vernissage
Odjidjo au Vernispassage
Darksnoopy au Vernissage
Darksnoopy au Vernispassage
Mr Depielli au Vernissage
Mr Depielli au Vernispassage
Smot au Vernissage
Smot au Vernispassage
Poulain Artwork au Vernissage
Poulain Artwork au Vernispassage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.